L’enivrement autour du soutien-gorge push up !

Petite, moyenne ou grosse poitrine, à chacune un soutien gorge adapté. En effet, selon les modèles, les effets sur le décolleté ne sont pas les mêmes !
On en entend souvent parler, que ça soit par nos amis, dans les journaux ou bien à la télévision, le push up est dans toutes les conversations lingerie. Cependant, savez-vous réellement en quoi il consiste ? Si l’effet du soutien gorge que vous cherchez vous conduit à ce modèle, voici quelques lignes sur ce dernier pour devenir incollable sur le sujet.

L’histoire du push up

Pour de nombreuses personnes c’est un produit apparu récemment. Cependant, ce concept est arrivé il y a déjà plusieurs dizaines d’années. Le premier modèle fait son apparition dans les années 1960 avec la marque Wonderbra. Cependant à cette époque le look androgyne et les petites poitrines sont adulés.

Ce n’est donc qu’à partir des années 90 qu’il connaît le succès grâce à l’évolution de la mode. L’idéal féminin se transforme au profit de belles courbes sensuelles. A cette même époque, Wonderbra crée une campagne publicitaire qui marquera les esprits. Cette publicité présente la fabuleuse mannequin tchèque Eva Herzigovà qui pose avec ce soutien gorge accompagné du slogan « Regardez moi dans les yeux… j’ai dit les yeux ».

Depuis cette campagne et l’évolution du modèle féminin, cette coupe connait un succès fulgurant. De nombreuses marques se mettent à proposer ce modèle sous plusieurs formes.

Publicité Wonderbra

Les effets du push up

Dans un premier temps, il faut savoir que cette expression signifie « remonter vers le haut ». Ainsi, il a pour principal objectif de remonter la poitrine et de créer un décolleté pigeonnant. Pour cela, le push up utilise des coussinets. De plus, il existe de nos jours différents types de coussinets : en mousse, en micro-bille, en silicone, etc.

Tout comme de nombreux produits, celui-ci assure un impeccable maintien des seins. Par ailleurs, en plus de les soutenir et les remonter,  il va les galber en apportant un effet rebondi.

Quelles formes de push up choisir ?

Il est important en lingerie de faire la distinction entre « forme » et « effet ». En effet, ce modèle n’est pas une « forme » de soutien-gorge mais produit plusieurs effets. Ainsi, il est tout à fait possible de disposer d’une coupe foulard push up, d’un bandeau push up, etc.

D’autre part, pour certains modèles les coussinets peuvent être amovibles. La taille des coussinets peut varier en fonction des coupes et des marques. De cette manière, toutes les femmes peuvent créer le décolleté souhaité.

Par ailleurs, il est décliné en plusieurs coloris et réalisé avec différentes matières (en tulle, en satin, en dentelle) pour créer différents styles.

Idées reçues sur ce modèle

C’est l’accessoire incontournable de tout tiroir à lingerie. Toutefois de nombreuses fausses idées existent à son sujet.

Beaucoup pensent qu’il convient uniquement aux poitrines menues. Or, il est décliné à la fois pour les petites, moyennes et grandes tailles. Il va permettre aux poitrines généreuses de donner une jolie forme à leurs seins. Il existe des modèles push-up non rembourrés qui n’augmentent pas la taille de la poitrine !

La poitrine de la femme évolue au fil des années et plus particulièrement après un changement brusque de poids ou une grossesse. Ces événements changent les seins qui ont généralement tendance à s’affaisser. Cette coupe va donc permettre de les remodeler et de leur donner une forme plus arrondie.

Autre idée reçue: le push up ne ferait pas un décolleté naturel.
Et bien non puisqu’il existe différentes formes comme le push up progressif. Ce dernier rehausse légèrement les seins de façon à les augmenter de peu pour un rendu des plus naturels.

Toutefois, pour les petites poitrines complexant sur leur taille et souhaitant des seins plus volumineux, il est tout à fait possible de trouver des doubles push up, constitués de doubles coussinets. Et hop, une ou deux tailles de bonnet en plus !

 

Pour tout savoir sur les autres effets